" Un retour aux sources pour l'avenir ... "

 

 

 

Eleveuse et bergère dans les Alpes de Haute Provence, Marjorie Deruwez se lance dans l’élevage d’animaux miniatures lors de son retour dans son Nord natal en 2002 : Sa volonté est de partager sa passion des animaux, tout en la conciliant avec l’espace réduit des milieux urbains ;

 L'idée de diversifier l'activité d’élevage en créant Ecozoone, est née en 2005 : La mairie de Lille cherche alors à redonner vie à un espace naturel de 11 hectares, un site difficile d'accès qu’elle aimerait faire entretenir par des animaux. Elle se tourne vers Marjorie :

"Installer des animaux pour qu'ils broutent tranquillement les herbes était très attrayant. Seul problème : personne ne savait vraiment comment s'occuper des bêtes. Au lieu d'une vente, j'ai donc proposé une location".

Ecozoone voit alors le jour et  prend  en charge la gestion des sites  pendant la saison d’écopâturage. Une formule séduisante qui permet de concilier le respect de l'environnement et un service sur mesure tout en étant très attractif pour le public.

 

Pionnière dans l’éco pâturage  en milieu urbain, Ecozoone utilise le modèle du pastoralisme traditionnel de montagne  en l’adaptant au cadre citadin.

 « Nous avons été  la première société à avoir vendu  et mis en pratique ce concept d’éco pâturage urbain, en démarrant sur des sites difficiles d’accès pour évoluer vers des sites urbains fréquentés, dans un but purement écologique et de préservation de la nature ».

L’expérience de Marjorie lui a permis de mettre en place des « outils de travail » spécialisés : un cheptel d’animaux variés élevés uniquement dans le but de l’éco pâturage ( poneys, ânes, vaches, alpagas, moutons, chèvres, oies…) ainsi que des chiens de troupeaux travaillés en milieu urbain, habitués à la circulation et à la foule.

 

Aujourd’hui présente sur des sites aussi divers que des parcs urbains, des universités, des friches industrielles, des voies ferrées… Ecozoone est devenu l’acteur incontournable du pastoralisme citadin.

Passionnée par ce concept, Marjorie cherche depuis à l’expliquer et le partager : A travers les animations, les spectacles avec les chiens de troupeau, les stages et formations, Ecozoone va à la rencontre du public et lui propose de faire à son tour le choix d’un retour aux sources pour l’avenir.